Une aide au financement

Ma Prime Rénov’ Copropriété, c’est une aide financière destinée aux copropriétés. Elle est versée directement aux syndicats de copropriété, pour leur permettre de financer de manière globale, les travaux de rénovation énergétique. Elle est entrée en vigueur au 1er janvier 2021, et les dossiers de candidature peuvent être déposés depuis le 11 janvier 2021. C’est l’Anah ou la collectivité locale, qui se charge de l’étude des dossiers et de leur validation, en plus du versement de la prime.

Quelles sont les copropriétés concernées

Pour bénéficier de Ma Prime Rénov’ Copropriété, la copropriété doit être composée à au moins 75 % de résidences principales. Autre condition d’accès, la copropriété est obligatoirement immatriculée au Registre National des Copropriétés. Enfin, le bâtiment doit être construit il y a plus de 15 ans.

Les travaux concernés

Pour obtenir cette aide, les copropriétés doivent engager des travaux de rénovations énergétiques. Ces derniers sont éligibles uniquement s’ils atteignent des critères de performances, à savoir une amélioration énergétique de 35 %. D’autre part, seuls les travaux réalisés par un artisan labellisé RGE. Enfin, une Assistance Maîtrise d’Ouvrage (AMO) est obligatoire. Elle est prise en charge par le dispositif, à hauteur de 180 € par logement.

Le montant de la prime

Il existe plusieurs aides dans Ma Prime Rénov’ Copropriété, en fonction de chaque situation. De manière globale, l’aide accordée est de 25 % du montant des travaux, plafonnée à 15000 € multipliée par le nombre de logement. La copropriété peut ajouter 2 bonus à cette aide. Une aide supplémentaire de 500 € par logement si les travaux lui permettent de sortir de l’étiquetage énergétique F ou G. Et une aide de 500 € par logement si les travaux permettent d’atteindre l’étiquette énergétique A ou B, ou encore la labellisation BBC. 

Une aide spécifique peut aussi être allouée aux propriétaires modestes, sous condition de ressources. Elle s’élève à 1500 € par logement pour les propriétaires les plus modestes et 750 € pour les propriétaires modestes. Un dispositif spécial a aussi été mis en place pour les copropriétés fragiles. Il s’agit des copropriétés situées dans un quartier NPNRU (quartier de renouvellement urbain), et/ou dont le taux d’impayé est supérieur à 8 %. Pour ces copropriétés, une aide supplémentaire de 3000 € par logement peut être attribuée. Ma Prime Rénov’ Copropriété permet aux copropriétés de valoriser les Certificats d’Économie d’Énergie, à l’exception de celles bénéficiant de l’aide pour les copropriétés les plus fragiles.

Toutes les actualités