L’objectif de cette étude est de livrer « une image macro du parc immobilier français » sur l’état de vétusté des équipements, la conformité ou non-conformité à la réglementation actuelle ou à venir, les gisements de performances énergétique.

Le chauffage dans les bâtiments tertiaires

78% des bâtiments audités sont équipés d’une chaudière gaz. L’étude souligne que 12% sont encore chauffés via une chaudière fioul : un point intéressant puisqu’à qu’à compter du 1er juillet 2022, il sera impossible d’installer de nouvelles chaudières au fioul domestique dans les locaux professionnels et d’habitation. En revanche, l’étude indique une part non négligeable des pompes à chaleur qui représentent à 20% du parc de chauffage étudié.

Quels fluides frigorigènes dans les bâtiments tertiaires ?

Dans les installations de climatisation, le type de fluide frigorigène est un point clé. De fait, la réglementation F-Gaz prévoie d’ici 2030 un abaissement progressif des gaz possédant un PRG (potentiel de réchauffement global) élevé. L’étude Beeldi indique que 78% des bâtiments tertiaires audités sont équipés d’installations utilisant du R410 A, hydrofluorocarbone à PRG élevé (2088). Un fluide amené à disparaître puisque dès 2025, « les équipements utilisant le R410A ne pourront être réparés qu’avec des fluides présentant des PRG inférieurs à 1500 ou avec du fluide R410A recyclé » indique l’étude. Le R32 et le R1234ze, plus respectueux de l’environnement, sont respectivement présents dans 2% et moins de 1% des installations audités.

Transition écologique des bâtiments tertiaires : bilan en demi-teinte

La transition écologique des bâtiments s’effectue de manière très progressive, au rythme des contraintes réglementaires. Pour autant, l’étude souligne des points encourageants. Le recours aux LED dans 47% des systèmes d’éclairage est une source d’amélioration énergétique, de même que les systèmes d’éclairage intelligents permettant de réduire les consommations énergétiques superflues. La place non négligeable des pompes à chaleur dans le parc de chauffage est également positive. On note enfin l’utilisation d’un système de Gestion Technique du Bâtiment (GTB) par 10% des bâtiments concernés par le décret BACS (Building Automation & Control Systems), alors que le texte prévoit sa mise en œuvre d’ici au 1er janvier 2025. Autant d’actions qui seront appelées à se déployer dans les années à venir.

Toutes les actualités