Simplifier l’affichage environnemental, une attente croissante des consommateurs


quel-impact-sur-ma-planete

Vos clients sont de plus en plus nombreux à se soucier de l’impact environnemental des produits qu'ils achètent. Y compris pour leurs radiateurs, leur chaudière, leur climatiseur ou encore leur système de ventilation. Pas facile de s’y retrouver !

Précurseur en la matière, Atlantic affiche l’empreinte écologique d’un nombre croissant de ses équipements.

pierre-yves-berthelemy
Les Français sont de plus en plus sensibilisés aux impacts environnementaux de leurs achats. Dernière preuve en date, les résultats du sondage réalisé par le groupe Atlantic en août et septembre dernier. A la question « Quel degré d’importance accorderiez-vous aux critères suivants, pour l’achat d’un appareil de génie climatique ? », la consommation d’énergie, le confort et le prix font partie des premières attentes des personnes interrogées. Reste l’impact sur l’environnement : 54 % des répondants y accordent une forte importance dans l’acte d’achat. Loin devant la perception de la marque et le design du produit. 

« Nous observons une évolution des mentalités, souligne Pierre-Yves Berthelemy, Responsable Démarches Environnementales au sein du Groupe Atlantic. Le grand public accorde de plus en plus d’importance à ces sujets environnementaux depuis les trois dernières années. » Dans ce contexte, les pouvoirs publics se voient contraints de légiférer. Car de plus en plus d’industriels tombent dans le travers du « Greenwashing ». 

Comprenez par là qu’une marque se donne une image écologique dans ses prises de parole… sans l’être véritablement dans les faits. 

Vers une réglementation accrue de l’affichage environnemental 


En 2011, le Ministère du Développement Durable a lancé une expérimentation d’affichage environnemental en France sur différents produits de grande consommation. En 2013, c’est une expérimentation à l’échelle européenne qui a vu le jour. L’idée : aller au-delà des messages de communication et tester les moyens à mettre en œuvre pour calculer l’impact environnemental de chaque grande typologie de produits. Tout en harmonisant les pratiques au niveau européen. 

Bilan de l’expérimentation nationale 


Le 18 novembre 2013, le gouvernement a transmis au Parlement le bilan de l’expérimentation nationale de l’affichage environnemental qui a associé 168 entreprises de tous secteurs de juillet 2011 à juillet 2012. Grâce à cette expérimentation, la France va nourrir la réflexion sur la mise en place d’un dispositif d’affichage environnemental à l’échelle européenne. 
Pour télécharger le rapport , rendez-vous sur le site du Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie.
radiateur-electrique
La réglementation thermique de 2020 devrait obliger les fabricants à afficher clairement sur leurs équipements de génie climatique l’impact environnemental de l’ensemble du cycle de vie du produit. 

Dès 2017, entrera en application un décret d’affichage environnemental pour les équipements de génie climatique dans les ouvrages du bâtiment. Les industriels souhaitant communiquer sur le créneau de l’environnement devront donc le faire en respectant les exigences de la Direction de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Paysages (DHUP). 

Dernière étape : la réglementation thermique de 2020 (RBR 2020). Nous pouvons supposer qu’elle obligera les fabricants à afficher clairement sur leurs équipements de génie climatique l’impact environnemental de l’ensemble du cycle de vie du produit. De l’extraction des matières premières, à sa fabrication, en passant par son transport, son utilisation, son recyclage et sa fin de vie. « Nous allons passer d’une recommandation à une obligation », résume Pierre-Yves Berthelemy. Ainsi, si la RT 2012, aujourd’hui en vigueur, impose une consommation maximum des appareils à ne pas dépasser pour pouvoir être éligible dans un bâtiment, la RBR 2020 ira encore plus loin. Une bonne nouvelle pour l’environnement.

Atlantic, en avance en matière d’information environnementale 


Chez Atlantic, cette politique d’affichage environnemental a déjà été initiée depuis deux ans. Faisant du groupe un précurseur dans son domaine. « Plutôt que d’attendre ces futures réglementations environnementales, nous avons voulu prendre les devants en transformant ces contraintes en opportunités », explique Pierre-Yves Berthelemy. Atlantic propose un critère de choix supplémentaire au grand public ... au même titre que le prix, la marque, le design, le confort thermique et les économies d’énergie. 

Aujourd’hui, 21 produits de la gamme Atlantic bénéficient d’une fiche PEP ecopassport® (Profil Environnemental Produit). Aussi bien des appareils de chauffage, de ventilation, des chauffe-eau, que des chaudières. Véritable carte d’identité environnementale, la fiche PEP ecopassport® résume les informations obtenues lors de l’analyse de cycle de vie du produit. Des données souvent très techniques s’adressant à un public de professionnels avertis (les prescripteurs, les promoteurs, les installateurs, la force de vente…).
impacts-environnementaux

Simplifier au maximum la démarche 

Aujourd’hui, 21 produits de la gamme Atlantic bénéficient d’une fiche PEP ecopassport®. A l'instar du radiateur Solius Eco Domo. 

Afin de simplifier la démarche pour le grand public, Atlantic propose des fiches PEP, un affichage environnemental simplifié notant le produit de 1 à 5 en fonction de sa performance environnementale. Effet de serre, épuisement de ressources naturelles, pollution de l’eau servent à calculer la note globale de l’appareil. 

Et Atlantic ne compte pas s’arrêter là. Puisque le groupe compte atteindre les 100 produits analysés d’ici fin 2014. Sachez d’ailleurs que l’établissement des fiches PEP est contrôlé rigoureusement par des vérificateurs indépendants. Impossible donc de tricher ! 

Aurélie Charpentier © AdC